18/09/2010

Nicolas Rohart sur le gril

_MG_8432.JPG

(Nicolas Rohart va retrouver ses anciens coéquipiers de l'Estudiantes. Photo: Mélanie Fileccia)

Ce dimanche, en ouverture du championnat, Bernissart accueille l’équipe 2 de Tournai. Une rencontre particulière pour Nicolas Rohart. L’ailier gauche a porté les couleurs de l’ « Estu » durant la saison précédente. Le frère de Michel Rohart, 22 ans, étudiant en 3e année d’éducation physique, décortique l’adversaire.

Comment vois-tu ces retrouvailles ?

Cela me fait très plaisir ! J’ai vécu une belle expérience là-bas et j’y ai gardé de bons contacts. Ce qui c’est certain, c’est qu’ils ne viendront pas chez nous pour rigoler.

Combien de temps a duré ton séjour là bas ?

Un an. Mais, avec l’école, j’avais des difficultés à assister à tous les entraînements. Les déplacements étaient longs et me prenaient du temps. Avec les stages, j’étais absent pendant une longue période. Et ce problème allait encore se poser cette saison. Tournai organise deux séances par semaine. Et si tu en rates une, tu ne participes pas au match. Mais cela ne m’a pas empêché de progresser dans beaucoup de domaines.

Pourquoi étais-tu parti des Iguanodons ?

Parce que je voulais tester mes limites et fréquenter un niveau plus haut. Je me demandais si j’étais capable d’y arriver. Au final, mon parcours a été positif. J’ai élargi mon horizon sur le plan des automatismes, du placement, de l’expérience,…

Depuis quand étais-tu membre du club ?

C’est Michel, mon frère, qui m’a amené, il y a trois ans. Il manquait quelques joueurs et j’ai accepté de donner un coup de main. J’ai commencé en février et j’ai terminé la saison.

Qu’est-ce qui constitue la force de l’ « Estu » ?

Leur mentalité de vainqueur. Ils ne jouent pas pour s’amuser mais pour gagner chaque match. Didier Lecrit, le coach, est capable de mettre un joueur sur le banc s’il rate une balle ! C’est une machine bien huilée, un club très bien structuré qui s’appuie sur une bonne formation de D2 et une école de jeunes. L’équipe 2 est là pour faire ses preuves.

L’équipe a-t-elle évolué depuis ton départ ?

Non, le noyau n’a pas beaucoup changé. Quelques anciens sont revenus, je pense. Ce sera plus ou moins la même équipe. Elle mélange des jeunes et des éléments plus expérimentés.

Comment juges-tu ton évolution depuis que tu joues ?

J’ai commencé comme pivot ! Puis, avec mon petit gabarit, j’ai été placé comme ailier et je me suis épanoui dans ce rôle.

En tant qu’étudiant en éducation physique, quels sont tes sports préférés ?

J’adore le VTT et la natation. Et les sports collectifs comme le handball, bien entendu.

S.Ba

10:54 Écrit par Iguanodons' Team | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.