10/10/2010

Les Iguanodons ont-ils affronté le futur champion?

_MG_8433.JPG
(Premier match et premier but pour Nicolas Allaire. Photo: Mélanie Fileccia)

LES IGUANODONS : 5 (3)

WATERLOO : 47 (25)

Les Iguanodons : Michel Rohart, Adrien Boucq, Cyril Verzele (2), Loïc Druart (1), Jean-Maximilien Schultz, Jean-Paul Crassaert, Nicolas Demoustier, Simon Barzyczak, Morgan Verelst, Nicolas Rohart, Thomas Bräm (1), Nicolas Allaire (1)

Waterloo : Bellemy (3), Bulteel (4), Clayes (3), Decoster, Brasseur (1), De Boeck (8), Quinet (7), Vanheurck (10), Wauthier (10), Devos, Nys, Harteel (1)

Après la venue de Tournai, les Iguanodons ont enregistré une seconde casquette. Mais Bernissart ne sera sans doute pas la seule équipe à courber l’échine devant deux adversaires qui, sauf surprise majeure, devraient accaparer le top 3 de la série. Sur les plans de la vivacité et de la technique, difficile de rivaliser avec une équipe qui aurait plutôt sa place en LFH1, voire plus haut. Le groupe se consolera en se disant que le plus dur est maintenant passé.

L’absence de Jean-François Migliore, notre meilleur buteur, n’a pas arrangé la situation. Signalons l’entrée positive de Nicolas Allaire, notre renfort français. Auteur de quelques offensives positives, il a également marqué son premier but sous les couleurs des Iguanodons. Autre constat optimiste : la présence  de 12 joueurs sur la feuille de match, le même nombre que contre Tournai. Le signe que le renouveau entrevu la saison dernière n’était pas un feu de pailles. Reste à entretenir la flamme…et à la faire briller de plus belle !   

S.Ba

 

09:46 Écrit par Iguanodons' Team | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.