25/01/2011

LES IGUANODONS LOUPENT LE COCHE

IMG_9351.JPG

(Jean-François Migliore s’est blessé durant les premières minutes du match. Photo : Richard Barzyczak)

LES IGUANODONS : 16

ANDERLECHT : 26

Les Iguanodons : Michel Rohart, Boucq, Bräm (7), Verelst (3), Druart (3), Verzele (2), Allaire (1), Demoustier, Schultz, Barzyczak, Migliore

Le match contre Anderlecht s’annonçait disputé. Et il l’a été. Pourtant, l’année 2011 a commencé comme 2010 s’était achevé : par une défaite.

La partie a très mal débuté pour les Iguanodons. Après quelques minutes de jeu, Jean-François Migliore s’est blessé en tombant à la suite d’un contact. Dos bloqué, immobilisation forcée, évacuation par les services de secours : Julien Verelst a été immédiatement privé de son meilleur buteur.  

Les Iguanodons n’ont pas encaissé le coup et se sont rapidement réorganisés. Anderlecht a ouvert le score (0-1 à la 4e). Mais les locaux ont immédiatement réagi. Par deux fois, ils ont même pris un court avantage au marquoir (3-2 à la 11e et 6-5 à la 20e). Les dix dernières minutes de la première mi-temps ont été plus délicates. Anderlecht a sorti les crocs et a placé trois banderilles (6-8 à 25e). Durant les cinq dernières minutes, l’écart est resté fixe et la première mi-temps s’est clôturée sur un score serré : 8-10.

Bref, à ce moment du match, tous les espoirs étaient permis. Encore fallait-il que les Iguanodons remontent sur le terrain avec un moral de vainqueur. Mais, et ce n’est pas la première fois depuis le début de la saison (remember Waterloo « r », Mont-sur-Marchienne « r », Tubize,…), les joueurs ont laissé leur tête et leur concentration aux vestiaires. A part un jeu trop lent et des tirs précipités, il n’y a plus eu grand-chose à voir. Anderlecht s’est régalé en contre-attaques. Et, en phase offensive, les déplacements de leur pivot ont fait mal à une défense trop peu agressive et attentive.

L’écart n’était que deux buts à la mi-temps. Après un quart d’heure, il était monté à neuf ! (10-19 à la 16e). Il y a bien eu un réveil des locaux à ce moment. Mais il a été trop tardif. Les Iguanodons ont refait jeu égal durant la dernière partie de la rencontre avec des Bruxellois qui ont intelligemment géré leur avance.

Le train est passé et Bernissart est désormais bien calé à la dernière place du classement. Anderlecht a quatre points d’avance et a rejoint Tubize, sur qui il met la pression.


LES AUTRES MATCHES

WATERLOO ASH - MT S/MARCHIENNE R 39-19

  WATERLOO ASH R - MT S/MARCHIENNE 32-32

 HC KRAAINEM - EHC TOURNAI  25-27

 ENTENTE CENTRE R - HC MOUSCRON 22-27

H.B.C.C.R.  - HSC TUBIZE 27-25

           

LE CLASSEMENT

Waterloo ASH

11

11

0

0

22

402

:

182

220

EHC Tournai

12

11

0

1

22

433

:

232

201

HC Schaerbeek

11

7

1

3

15

333

:

282

51

HC Kraainem

11

6

1

4

13

316

:

263

53

Mt/s/Marchienne

10

5

2

3

12

297

:

251

46

Entente Centre R

11

6

0

5

12

270

:

287

-17

HC Mouscron

9

5

1

3

11

243

:

211

32

H.B.C.C.R.

10

4

0

6

8

212

:

264

-52

Waterloo ASH R

11

3

1

7

7

226

:

262

-36

10 

Mt/s/Marchienne R

11

3

0

8

6

239

:

336

-97

11 

HSC Tubize

10

2

0

8

4

235

:

317

-82

12 

HC Anderlecht

9

2

0

7

4

184

:

288

-104

13 

HC Iguanodons

10

0

0

10

0

158

:

373

-215

 

S.Ba

09:17 Écrit par Iguanodons' Team | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.