09/04/2011

Tubize a fait parler la poudre

 IMG_9372.JPG

(Les Branbançons ont infligé aux Iguanodons leur seconde plus lourde défaite à domicile de la saison. Photo : Richard Barzyczak)

LES IGUANODONS : 13 (4)

HC TUBIZE : 50 (28)

Les Iguanodons : Rohart, Druart (5), Barzyczak (3), Bräm (2), Schultz (1), Verelst (1), Verzele (1), Demoustier, Boucq

HC Tubize : Gobillard (18), Collet (15), Delbauve (8), Ouahabi (3), Bosmans (2), Bourlet (2), El Korchi (2), Debecker, Peters, Strapart  

Arbitres : Dufond et Tanasescu

18 buts pour Jonathan Gobillard, 15 pour Jonathan Collet, 8 pour Michael Delbauve…  Ces quelques chiffres suffisent pour comprendre la large défaite encaissée par les Iguanodons.

Après avoir immédiatement trouvé l’ouverture par Loïc Duart dès la première minute, Bernissart a sombré et connu une entame de match catastrophique : 1-8 après sept minutes ! Passes interceptées, reconversions défensives trop lentes par rapport aux véloces Tubiziens… Les Iguanodons n’étaient pas « dedans » au contraire de visiteurs qui ont misé sur le contre et ont eu bien raison. Druart et Bräm ont bien réduit l’écart à la 9e minute (3-9) mais sans empêcher une longue traversée du désert. C’est bien simple : les locaux ont dû patienter jusqu’à la 26e minute pour inscrire leur 4e but, un penalty provoqué par Nicolas « Poulet » Demoustier et converti par Jean-Maximilien Schultz. Pendant ce temps, Tubize a gardé son rythme de croisière et ajouté la bagatelle de 16 nouvelles réalisations à son compteur… Pénible première mi-temps finalement clôturée sur le score de 4-28.

Léger mieux au cours des 13 premières minutes du second acte. Bräm, le capitaine, opéra des modifications tactiques en changeant quelques éléments de place (Bräm à l’aile droite, Verzele au back gauche, Verelst au demi, Barzyczak à l’aile gauche). Ils portèrent leurs fruits. Grâce à Druart (x3), Bräm et Barzyczak, les Iguanodons furent pour la première fois meilleurs que leur adversaire durant un intervalle de temps (5-4 après 13 minutes, 9-32 au marquoir) avec plus de buts marqués que pendant toute la première période ! Un « effort » de courte durée. Tubize refit parler la poudre, avec six nouveaux buts en moins de cinq minutes (9-38 à la 18e). L’adversaire atteignit le cap des 50 en fin de partie tandis que les Iguanodons dépassaient…la dizaine en trouvant encore quatre fois l’ouverture.

Bernissart n’avait pas assez d’arme et de répondant pour contrarier Tubize. Dommage au vu des dernières prestations contre Mont-sur-Marchienne « r » et Ransart. On terminera avec une bonne nouvelle : Nicolas Allaire est devenu papa d’une charmante Louane. Félicitations à lui et à la maman !

S.Ba

12:07 Écrit par Iguanodons' Team | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.